Les enfants vivant avec un handicap récoltent enfin les fruits de la quête de visibilité et l’introduction d’une éducation inclusive en Mongolie poursuivi depuis un an par la société civile.

La célébration de la Journée mondiale de l’alphabétisation en 2020 se révéla être un tournant dans la lutte contre l’analphabétisme des femmes adultes dans la communauté de Hoskins en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Quels sujets et événements sont susceptibles d’apparaître à l’ordre du jour pour les défenseurs de l’éducation au cours de l’année à venir ? Nous avons demandé à Kira Boe, conseillère politique à Oxfam IBIS ; et Ramya Vivekanandan et Margaret Louise Irving, responsables techniques du GPE sur l’enseignement et l’apprentissage et sur le financement national, respectivement.

Cinq alliances transnationales de la société civile ont été choisies et recevront des subventions de mise en œuvre complètes d’Education à Voix Haute. Les alliances multi-pays travailleront sur différents projets visant à créer un environnement mondial et transnational plus solide pour les efforts de plaidoyer et de transparence de la société civile.

Portrait: Alors que le changement climatique a un impact négatif sur le développement de la petite enfance, certains décideurs politiques continuent de les considérer comme deux problèmes distincts. Cependant, en Afrique subsaharienne et au Zimbabwe, ZINECDA, partenaire d'EOL, s'efforce de garantir une éducation et une vie meilleure aux plus jeunes enfants.

Sans données facilement accessibles et actualisées, il est presque impossible de garantir le droit des filles à l'éducation. Avec le lancement de la plateforme en ligne EducateHER, HOPE Liberia vise à combler l'énorme manque de données sur l'éducation des filles au Liberia.

Entre septembre 2021 et mars 2022, Girls Not Brides : le partenariat mondial pour mettre fin au mariage des enfants mobilise un mouvement mondial à travers la campagne Le Pouvoir aux Filles. Dans le cadre du projet mis en œuvre par Girls Not Brides, financé par EOL, un certain nombre d’organisations de l’Afrique de l’Ouest et Centrale ont été sélectionnées pour recevoir de petites subventions afin de mener à bien leurs propres campagnes liées au Pouvoir aux Filles.

Oxfam IBIS invite les candidatures d’organisations ou d’institutions expertes (ONG, OING, Universitaires/Chercheurs, Consultants, etc.), ou des consortiums de ces organisations, qui agiront en tant que partenaires d’apprentissage mondiaux (GLPs) pour soutenir l’EOL dans son ensemble.

La qualité de l'éducation dans toute la République démocratique du Congo est faible, tout comme les moyens financiers pour réparer les pots cassés. Cependant, grâce aux partenaires de la Coalition nationale pour l'éducation, les politiciens et le publique de la RDC ont changé d'avis sur les aspects de l'éducation qui pourraient ouvrir la voie au changement.

Améliorer les droits des filles à l'éducation est l'un des principaux objectifs de la coalition nationale tanzanienne pour l'éducation. Dans une communauté, un petit groupe de parents se réunit pour faire en sorte que leurs filles puissent rester à l'école.