Responsabilité en matière de genre et d'inclusion dans le secteur de l'éducation

Ce projet vise à assurer l'engagement du gouvernement envers la politique mondiale et nationale sur l'éducation pour la responsabilité et l'inclusion du genre, mise en œuvre par l'engagement de la société civile dans le secteur de l'éducation, et à améliorer la qualité de l'apprentissage au niveau de l'éducation de base et du secondaire supérieur.

Le projet fera appel à des acteurs locaux non étatiques et à la société civile pour plaider en faveur d'une mise en œuvre efficace des politiques gouvernementales sur l'éducation des filles, telles qu'elles sont inscrites dans les documents de politique nationale, comme le plan national du secteur de l'éducation 2022-2026 et la politique d'inclusion radicale de la Sierra Leone, mars 2021.

Le projet mettra particulièrement l'accent sur l'inclusion des groupes historiquement marginalisés : les filles enceintes et les parents apprenants, les enfants handicapés, les enfants des zones rurales et mal desservies, et les enfants issus de familles à faibles revenus. Il s'agit de créer un système éducatif inclusif qui permette à tous les enfants de Sierra Leone de s'épanouir.

Le projet est un appel à un apprentissage de qualité et à une allocation significative et opportune ainsi qu'à une utilisation efficace des ressources pour créer une société dans laquelle les filles et les garçons bénéficient d'un soutien équitable et approprié pour accéder à l'école et poursuivre leur apprentissage, indépendamment de leur situation personnelle ou de leur statut socio-économique et autre.

Historiquement, certains groupes ont été marginalisés ou exclus de l'éducation pré-primaire, de l'éducation de base et de l'éducation secondaire supérieure en Sierra Leone. En particulier : les filles, y compris les filles qui sont ou ont été enceintes et qui sont des parents apprenants ; les enfants handicapés ; les enfants issus de familles à faibles revenus ; et les enfants des zones rurales et mal desservies. Les membres de ces groupes se croisent, ce qui aggrave le désavantage de ces enfants. Au cours de la dernière décennie, les chercheurs ont constaté un taux général d'achèvement des études de seulement 1 % chez les filles rurales les plus pauvres et de 56 % chez les garçons urbains issus des familles les plus riches.

Dans le cadre de ce projet, la coalition Sierra pour l'éducation pour tous utilisera une stratégie d'engagement transversale sur la politique et le plaidoyer afin de garantir l'adhésion aux politiques gouvernementales qui protègent les enfants appartenant à ces catégories défavorisées.

Le projet soutiendra le renforcement des capacités de la communauté des OSC, le plaidoyer et la campagne avec un dialogue de haut niveau avec les responsables et les parties prenantes sur les questions de responsabilité liées aux actions autour de la politique, les examens de la politique et l'engagement des parties prenantes de l'éducation sur les politiques éducatives, l'engagement des législateurs sur les politiques éducatives ; En particulier, la politique d'inclusion et de marginalisation, les réunions de districts/engagement sur la seconde chance pour les adolescentes enceintes de retourner à l'école au niveau communautaire, le partage des résultats de l'engagement des groupes d'éducation locaux avec la communauté générale des OSC et la publication et la documentation des meilleures pratiques parmi les OSC sur le programme national du GPE pour protéger contre la discrimination et promouvoir la responsabilité qui améliorera la qualité de l'apprentissage pour les enfants défavorisés et marginalisés, en particulier les filles.

Le programme d'extension prendra également en compte les activités incomplètes de l'OC1 et s'assurera que ces activités ont été mises en œuvre dans l'OC2, comme la conférence sur les mauvaises pratiques d'examen qui a été examinée pour les réunions sur les mauvaises pratiques d'examen, en raison des restrictions causées par les règlements gouvernementaux sur les grands rassemblements. Ce projet a envisagé la mise en œuvre de cette activité en la traçant comme une activité dans l'extension OC2. Les résultats des travaux de recherche conclus dans l'OC1 seront également utilisés dans l'OC2 pour le plaidoyer dans la poursuite de la responsabilité dans les institutions éducatives.

Une phase antérieure du projet a été mise en œuvre en 2020-2021 avec le soutien de Education à Voix Haute.

Project facts

Project period

Project start
Project end
Pays du projet
Thème du projet
Budget du projet
242.000 USD
Régions du projet
Contact du projet
Joseph A Cobinah, efa_sl@yahoo.com