Main image
EOL

Renforcement des OSC pour la responsabilisation et la mise en œuvre des politiques (PRO-RePEM)

Le système éducatif béninois est confronté à une détérioration de la qualité de l'éducation, à des disparités entre les sexes et à une vulnérabilité aux chocs, notamment sanitaires. La faible responsabilisation des politiques sectorielles et de leur mise en œuvre, couplée au faible rôle joué par les organisations de la société civile dans le dialogue et les processus de politique éducative, explique ce problème.

Le présent projet s'attaque à ce problème de "faible participation des citoyens au suivi et au dialogue sur les politiques éducatives". Son objectif est de contribuer à l'amélioration de la transparence et de la responsabilité des politiques éducatives en renforçant le rôle des organisations de la société civile (OSC) dans les processus de suivi et de dialogue, le processus et le dialogue sur les politiques éducatives à tous les niveaux.

Plus précisément, le projet va

  • Renforcer la capacité des OSC réunies au sein de l'observatoire à suivre la mise en œuvre des politiques et des finances de l'éducation,
  • Engager les OSC réunies au sein de l'observatoire dans la collecte de données stratégiques sur la qualité de l'éducation et les utiliser pour faire des suggestions de réformes politiques pertinentes et concrètes ;
  • Renforcer la participation des OSC au dialogue sur les politiques éducatives à tous les niveaux afin d'accroître la responsabilité, la transparence et l'obligation de rendre des comptes. Le projet renforcera l'Observatoire de l'éducation du Bénin (un regroupement d'OSC) dont la mission est d'assurer un suivi stratégique du système éducatif national et de faire des suggestions de réforme. L'intervention dynamisera l'observatoire en mettant en place ses antennes régionales locales.

Les OSC communautaires actuellement exclues de l'observatoire seront ainsi mobilisées pour intégrer ses membres locaux et régionaux en fonction de leur niveau d'intervention pour participer au suivi stratégique de l'éducation.

En appuyant l'observatoire, le projet renforcera et engagera 77 associations de parents d'élèves, 77 associations de mères d'élèves, 77 forums/associations de jeunes et d'enfants, 3 fédérations syndicales, 77 Cellules de Participation Citoyenne, 77 associations de personnes vivant avec un handicap, et 6 ONG dans la collecte de données stratégiques sur la qualité de l'éducation, l'équité de genre, et la vulnérabilité du système éducatif aux chocs climatiques et sanitaires, notamment la pandémie d'eoronavirus.

Ces conseils seront soutenus pour interpréter les données collectées et les utiliser pour formuler des revendications et des suggestions de réformes pertinentes qu'ils adresseront périodiquement aux décideurs politiques (les ministères de l'éducation, le conseil national de l'éducation (CNE), le conseil économique et social (CES) et les groupes locaux d'éducation (GLE) dans le cadre de dialogues politiques.

Ces derniers seront ainsi plus inclusifs et participatifs, permettant aux citoyens de faire des propositions concrètes et d'assurer leur mise en œuvre effective. Les décideurs politiques pourront ainsi s'engager dans des mesures et des réformes politiques pertinentes et fondées sur des données probantes. Cela permettra d'améliorer la qualité de l'éducation, de réduire les disparités entre les sexes dans l'éducation et d'améliorer la résilience du système éducatif national aux chocs climatiques et sanitaires, en particulier la pandémie de Coronavirus.

Project facts

Project period

Project start
Project end
Pays du projet
Budget du projet
1,157,760 USD
Régions du projet
Contact du projet
Jean Maise, jean.moise@dedras-benin.org