Élaboration et programmation de politiques d'éducation équitables et sensibles au genre

La Papouasie-Nouvelle-Guinée est le pays le plus vaste et le plus peuplé de la région Pacifique ; elle présente une grande diversité ethnique et compte plus de 800 langues parlées. La géographie accidentée du continent et des multiples îles éparpillées rend la prestation des services éducatifs difficile et coûteuse.

Les indicateurs de santé et de nutrition sont médiocres. La plupart des gens n'ont pas accès à une eau potable ou à des installations sanitaires améliorées. Le COVID-19 a balayé le pays, et la réponse du gouvernement a été de réduire le budget de l'éducation, ce qui risque d'aggraver l'accès à l'éducation des filles et d'autres groupes marginalisés.

Le Papua New Guinea Education Advocacy Network (PEAN) est une coalition d'organisations locales de la société civile créée en 2004. Il plaide en faveur d'une éducation de qualité, en accord avec l'objectif de développement durable 4 (SDG4) et les normes internationales. Le PEAN se consacre à l'amélioration des possibilités d'éducation pour tous les citoyens de PNG, en particulier pour ceux issus de groupes défavorisés.

Bien qu'il ait signé les Objectifs de développement durable (ODD) au cours des six dernières années, le gouvernement de la PNG a peu fait pour les mettre en œuvre. Dans le pays, surtout en dehors de la capitale, la signification de l'ODD4 est peu comprise. Dans les provinces, il semble y avoir une déconnexion avec la prise de décision nationale. Ceci est problématique, car des fonds importants pour l'éducation sont versés aux députés, pour chacun des 89 districts.

Les gouvernements provinciaux disposent également de fonds considérables pour les dépenses d'éducation. PEAN travaille déjà avec succès avec les gouvernements provinciaux et les districts, en faisant connaître l'ODD4 et en signant des accords pour travailler à l'alignement des plans d'éducation provinciaux sur l'ODD4, y compris les dimensions de genre et d'équité.

Dans ce projet, PEAN vise à améliorer la compréhension, à accroître son influence et son réseau dans les provinces et à renforcer les capacités des fonctionnaires et des planificateurs locaux dans son approche GAPSED. L'approche du gouvernement central en matière de COVID-19, qui consiste à réduire le budget de l'éducation, doit être inversée. En particulier, la transformation de l'éducation gratuite en un système subventionné est une mauvaise nouvelle pour l'accès des femmes et des personnes marginalisées.

Le PEAN appliquera son optique de genre et d'équité et plaidera avec force dans ce domaine.

PEAN se penchera également sur l'analyse budgétaire, le suivi et le compte rendu de la mobilisation nationale et se joindra aux campagnes régionales et internationales sur la justice fiscale et le financement de l'éducation.

Un autre objectif de ce programme est d'améliorer l'orientation de la politique et de la programmation de l'éducation en matière d'inclusion du genre et du handicap, et d'accroître la compréhension du PEAN et des sociétés civiles. Le PEAN a conclu des accords avec ses voisins du Pacifique Sud, les coalitions nationales de l'éducation (NEC), afin de collaborer dans des domaines d'apprentissage partagé, dont l'un est la mise en œuvre d'une approche GAPSED pour l'organisation, son réseau et les responsables gouvernementaux en matière de politique et de programmation.

Au cours des deux prochaines années, ce projet aidera également les jeunes à mener des recherches sur l'étendue du handicap et de l'illettrisme dans leurs communautés. Leur recherche et leur plaidoyer contribueront à sensibiliser et à informer la politique, avec un PEAN renforcé plaidant dans ses espaces politiques au groupe local d'éducation, au cluster d'éducation et aux comités sectoriels, à travers les médias grand public et nos propres médias sociaux.

Une phase antérieure du projet a été mise en œuvre en 2020-2021 avec le soutien de Education à Voix Haute.

Project facts

Project period

Project start
Project end
Pays du projet
Budget du projet
210.651 USD
Régions du projet
Contact du projet
David Kumie, davidk.pean@gmail.com