Consolider les acquis de la société civile en matière d'éducation sensible au genre

Ce projet s'inscrit dans un contexte qui appelle la société civile à être plus active et influente dans la détermination de la politique éducative afin de répondre aux besoins du peuple kenyan, en particulier des communautés marginalisées. Il est présenté à un moment où il y a une plus grande prise de conscience sur la nécessité d'être sensible au genre dans toutes les initiatives entreprises à différents niveaux pour maximiser les résultats de l'éducation.

Le projet s'inscrit dans le prolongement d'un projet précédent intitulé "Renforcer l'engagement de la société civile dans les processus de planification de la politique éducative", qui a permis d'obtenir des résultats en termes d'engagement avec les décideurs politiques, notamment le ministère de l'éducation et les parlementaires, et de participation de la société civile au discours politique dans le secteur. Le projet est également préparé dans le contexte d'un besoin toujours croissant d'apprentissage pour améliorer les résultats de l'éducation.

Elimu Yetu a bénéficié d'un programme d'apprentissage mené par le bureau régional d'Education Out Loud en Ouganda et a également organisé des forums d'apprentissage à différents niveaux du pays, notamment aux niveaux national, sous-national et du comté, ce qui a permis de renforcer la participation des communautés vulnérables et marginalisées.

Le projet initial a lancé le processus de renforcement des capacités institutionnelles dont ont bénéficié le personnel, les membres de la société civile, les réseaux éducatifs des comtés et la structure de gouvernance du CEJ. Le projet a également permis de poser de bonnes bases au secrétariat en soutenant le développement de manuels essentiels, notamment ceux traitant des questions de gouvernance.

Ce projet est intervenu après une revue rapide de la composante OC1 de l'éducation out loud menée par le secrétariat du Partenariat mondial pour l'éducation (GPE) et une recommandation de poursuivre le soutien à la composante OC1 au cours des deux prochaines années.

Le Kenya a déjà commencé le processus de développement et la société civile a participé au processus par le biais de la coalition. La proposition est également préparée en étant pleinement conscient des autres composantes de Education Out Loud, à savoir OC2 et OC3, qui ciblent la société civile au niveau des comtés et des régions respectivement, et de la nécessité de compléter ces initiatives.

Enfin, la réalité de COVID-19 est avec nous, d'où la nécessité d'adopter des approches adaptatives lors de la mise en œuvre du projet.

L'objectif principal du projet est de s'appuyer sur les succès obtenus précédemment pour aller de l'avant et stimuler la participation de la société civile aux processus de planification de l'éducation tenant compte de l'égalité des sexes. Plus précisément, le projet étendu visera à

  • Renforcer la participation de la société civile à la planification de l'éducation et au dialogue politique
  • Augmenter les opportunités d'apprentissage collaboratif et ;'
  • construire une coalition inclusive ayant la capacité de s'engager dans les processus politiques.

L'approche des droits de l'homme visant les personnes vulnérables et marginalisées constituera un aspect majeur de l'approche du projet. Il sera également essentiel d'adopter une approche sensible au genre et une gestion adaptative à la lumière de la pandémie de COVID-19.

Une phase antérieure du projet a été mise en œuvre en 2020-2021 avec le soutien l'Education à Voix Haute.

Project facts

Project period

Project start
Project end
Pays du projet
Budget du projet
273.021 USD
Régions du projet
Contact du projet
Joseph Wasikhongo, jwasikhongo @elimuyetu.net