Nouveau partenaire: Salutations du projet PRO-RePEM

Author
DEDRAS

Consortium agissant pour une redevabilité des politiques éducatives au Bénin

Les évaluations du système éducatif des dix dernières années ont révélé d’énormes dysfonctionnements et faiblesses dans la marche de l’Etat béninois vers la réalisation de l’éducation pour tous (EPT).

Ce constat peu reluisant a suscité un regain d’engagement des organisations de la société civile (OSC) à mettre en place des mécanismes innovants de veille et de contrôle citoyens. L’idée derrière la mise en place de ces mécanismes de veille et de contrôle citoyens est d’amener le gouvernement et les collectivités territoriales à mieux assumer leurs responsabilités en tant que détenteurs d’obligations et de rendre compte des engagements pris en matière de droits à l’éducation. Au nombre de ces mécanismes figure en bonne place, l’Observatoire de l’Education (OE).

Les partenaires

Mis en place par la Coalition Béninoise des Organisations pour l’Education Pour Tous (CBO EPT), l’Observatoire de l’Education est un dispositif de la société civile qui a pour rôle d’observer, de mesurer et d’enregistrer de manière séquentielle les changements qui s’opèrent dans le domaine de la réalisation du droit à l’éducation.

Afin de renforcer ce dispositif de la société civile et le rendre plus opérationnel, plusieurs projets sont initiés dans le secteur de l’éducation dont le projet de Renforcement des Organisations de la Société Civile pour la Redevabilité des Politiques Éducatives et leur Mise en œuvre (PRO-RePEM).

Initié par le Consortium DEDRAS ONG et Social Watch Bénin en partenariat avec WOORD AN DAAD, ce projet bénéficie du financement du Partenariat Mondial pour l’Education (PME) à travers le Fonds Education Out Loud (EOL), piloté par OXFAM IBIS.

L’objectif

L’objectif global est de contribuer au renforcement du rôle de la société civile nationale dans la promotion de la transparence et la redevabilité des politiques du système éducatif et leur mise en œuvre pour accroitre l’offre d’une éducation de qualité équitable, inclusive et résiliente aux situations d’urgence. Spécifiquement le projet vise à

  1. mobiliser les OSC et renforcer leurs capacités pour qu’elles suivent la mise en œuvre des politiques et finances relatives à la qualité de l’éducation et l’équité genre ;
  2. engager les OSC dans la collecte et l'interprétation de données/preuves stratégiques sur la qualité de l’éducation et le genre pour faciliter des changements politiques pertinents et leur mise en œuvre et ;
  3. améliorer la participation des OSC et la responsabilité du dialogue politique au niveau local, régional et national dans le secteur de l’éducation en utilisant des données collectées.

A travers ce projet, les trois organisations, avec l’appui financier du Fonds Education à haute voix, entendent accompagner l’observatoire dans la mise en place et le renforcement des capacités de ses démembrements au niveau communal et départemental. Depuis son démarrage en Mars 2022, le projet a œuvré à la mise en place de soixante (60) Observatoires Communaux de l’Education (OCE) et douze (12) Observatoires Départementaux de l’Education (ODE) en complément des dix-sept (17) Observatoires communaux déjà mis en place par le consortium d’ONG, Aide et Action et Plan International Bénin avec l’appui financier de la Coopération Suisse au Bénin.

Au niveau communal, les observatoires sont composés de onze (11) membres, tous issus des organisations de la société civile telles notamment, le représentant du collectif des artisans, trois (03) représentants des Syndicats (maternelle, primaire, secondaire), deux (02) représentants de deux ONG intervenant dans le secteur de l’éducation, le représentant de la Coordination communale des Associations des Parents d’Elèves (CAPE), le Point Focal éducation au niveau de la Mairie, le représentant de l’Association des personnes handicapées, la représentante des femmes dans la commune et le représentant des Mairies des Jeunes.

Chaque Observatoire communal a, à sa tête, un comité de pilotage de trois membres à savoir, (01) Président, (01) Secrétaire et (01) Trésorier. Au niveau départemental, l’observatoire de l’éducation est composé des Présidents des Observatoires communaux avec également un comité de pilotage de trois membres.

L’installation de ces différents démembrements a connu la participation, par endroit, en dehors de l’équipe projet et des membres de l’Observatoire national de l’Education et de la CBO EPT, des Maires, des Adjoints aux Maires, des Secrétaires Exécutifs. C’étaient des moments forts simples mais avec beaucoup d’engouement aussi bien de la part des membres des organisations de la société civile mais également des autorités locales vu l’importance que revêt la question d’amélioration de la qualité de l’éducation au Bénin.