Neuf alliances transnationales d’OSC soutenues en Année Zéro dans le cadre du deuxième cycle de l’OC3

Author
Education à Voix Haute
Main image
xx
En avril 2020, dix premières alliances avaient été choisies comme bénéficiaires de soutien au cours de l’Année Zéro. Nous sommes maintenant heureux d’annoncer que neuf autres alliances transnationales ont été sélectionnées pour recevoir un soutien de l’Education à Voix Haute afin de leur permettre de développer leurs propositions complètes au cours du processus de l’Année Zéro.

Le travail des alliances vise à soutenir les alliances transnationales dans la réalisation de plaidoyers multi-pays pour influencer les cadres politiques transnationaux et nationaux. Les alliances ont participé à l’appel à candidatures concurrentiel en septembre 2020. 173 notes conceptuelles ont été reçues d’alliances hautement qualifiées représentant 59 pays (sur la base du candidat chef de file des alliances) et beaucoup plus de pays représentés à travers les partenaires de l’alliance et les pays d’intervention. Les alliances ont été choisies à l’aide d’un processus d’évaluation approfondi qui a abouti à la sélection finale par notre comité mondial de sélection indépendant.

Toutes les neuf ont à présent démarré le processus de l’Année Zéro, qui représente une importante partie du programme d’apprentissage de l’EOL et sert de voie de développement pour les alliances. Sur une durée de cinq mois, ils seront dotés d’un soutien pour le renforcement des capacités organisationnelles, l’élaboration de programmes de plaidoyer transnationaux, ainsi qu’un soutien pour développer une théorie solide du changement et un plan d’apprentissage. Il fournira aux candidats une base solide pour développer leurs propositions de projet finales. Ceux-ci seront examinés et délibérés par l’EOL avant la fin du mois de septembre 2021. De plus, la période donne aux candidats l’occasion de tester leurs approches et d’établir des relations avec des acteurs clés, y compris d’autres bénéficiaires de l’EOL.

Nous sommes impatients d’apporter cet appui aux alliances et nous félicitons chaleureusement les neuf alliances et leurs membres.

Voici ci-dessous plus d’informations sur les 9 alliances:

 

L'alliance GEAR se compose de quatre organisations différentes. Students And Youth Working on reproductive Health Action Team (SAYWHAT) est l’organisation chef de file de l’alliance et est basée au Zimbabwe. Les autres membres de l’alliance sont Farming Communities Education Trust (FACET) basé au Zimbabwe, National Action for Quality Education in Zambia (NAQEZ) basé en Zambie et Girls Activists Youth Organization basé au Malawi. SAYWHAT a de l’expérience en matière de participation des jeunes et de coordination internationale. Les partenaires de l’alliance ont tous une expertise dans le domaine de l’éducation des filles dans les communautés rurales et agricoles au niveau national. Au cours de l’Année Zéro, l’alliance développera un projet visant à garantir des systèmes éducatifs inclusifs et équitables pour les filles dans les communautés rurales et agricoles du Malawi, de Zambie et du Zimbabwe, ainsi que des cadres progressifs sur l’éducation aux niveaux national, régional et international.

 

Children Believe est basé au Canada et est le requérant chef de file d’une alliance également composée de Child Fund Zambia, ainsi que de 9 organisations partenaires locales en Zambie, en Éthiopie et au Ghana. Children Believe a de l’expérience dans la mise en œuvre de programmes sur l’éducation à l’échelle mondiale et concentre son travail sur l’accès des enfants et des jeunes vulnérables à une éducation inclusive, équitable et de qualité. Le projet qui sera développé au cours de l’Année Zéro s’appelle La politique d’éducation dans la nouvelle normalité et vise à favoriser un changement positif dans la politique et l’investissement en matière d’éducation en mettant l’accent sur les contextes ruraux, éloignés et marginalisés en Afrique subsaharienne face au changement climatique, aux économies mondialisées et aux pandémies de santé.

 

Le Partenariat est basé en France et est l’organisation chef de file d’une alliance également composée de FOUTA Education Au Développement (FEDD) au Sénégal, AESVT au Maroc, SEN-EAD au Sénégal, Club des Amis du Monde en Guinée et Ligue Régionale des Parents d’Elèves basée au Maroc. Le Partenariat et les membres de l’alliance ont déjà collaboré pour soutenir les politiques publiques et plaider en faveur d’une éducation plus inclusive. L’alliance vise à utiliser leur expertise nationale pour faire entendre leur voix au niveau national et transnational dans l’élaboration des politiques d’éducation. Le projet qui sera développé au cours de l’Année Zéro vise à aborder les questions d’hygiène et de l’assainissement de l’eau (WASH) et comment celles-ci se rapportent à l’abandon scolaire et à l’échec scolaire, en particulier pour les filles.

 

Consejo de Educación Popular de América Latina y el Caribe (CEAAL) est basé au Mexique et est l’organisation chef de file d’une alliance également composée de Red Alforja au Salvador, Colectivo Atoj Antoño en Bolivie, et Instituto Mexicano para el Desarrollo Comunitario IMDEC également au Mexique. Le CEAAL est un vaste réseau d’organisations travaillant dans le domaine de l’éducation en Amérique latine et dans les Caraïbes et a de l’expérience en matière de coopération entre les pays. Les organisations partenaires ont différents domaines de compétence, notamment les approches sexospécifiques de l’éducation, des peuples autochtones, la construction de processus éducatifs avec les secteurs exclus et l’éducation non formelle. Le projet qui sera développé au cours de l’année zéro se concentre sur l’éducation des jeunes et des adultes et vise à lutter contre la marginalisation des jeunes et des adultes sans instruction et à déplacer ces questions dans les espaces de prise de décision.

 

L’initiative OASIS est basée au Niger et est l’organisation chef de file de l’alliance comprenant également L’Association pour la Promotion de l’Education Non Formelle au Burkina Faso, Université Populaire au Tchad et l'Organisation d’Appui aux Populations Rurales au Mali. L’initiative OASIS possède une expertise en matière de leadership et de formation, de mise en œuvre de programmes pour les femmes et les adolescentes, ainsi que de recherche et de plaidoyer transnational. Les membres de l’alliance ont de l’expérience dans la formation professionnelle, la formation des femmes et des jeunes, l’alphabétisation fonctionnelle et l’éducation non formelle de qualité. Le projet qui sera développé au cours de l’Année Zéro se concentre sur l’importance et le développement de l’éducation non formelle dans la région du Sahel. Il vise à créer un cadre sahélien pour la promotion du secteur de l’éducation non formelle comme alternative à la formation des adultes et à l’intégration des exclus des systèmes de l’éducation formelle.

 

Global Integrity est basée aux États-Unis et est l’organisation chef de file d’une alliance comprenant également Public Service Accountability Monitor (PSAM) en Afrique du Sud, Agenda 2063 Academy en Eswatini, Forum for African Women Educationalists au Malawi et en Zambie, Center for Civil Society Learning and Capacity Building (CESC) au Mozambique, Policy Forum en Tanzanie et Teach For Zimbabwe et Stimulus Africa au Zimbabwe. Global Integrity a de l’expérience dans la facilitation des connexions aux espaces transnationaux. Les membres de l’alliance ont différents domaines d’expertise, y compris l’apprentissage inter-pays et collaboratif sur la responsabilité sociale, et la dynamique liée à la crise de l’apprentissage, ainsi que le travail avec les acteurs étatiques et non étatiques. Le projet qui sera développé au cours de l’Année Zéro vise à renforcer les capacités des réseaux de la société civile afin qu’ils jouent un rôle de plaidoyer et d’engagement plus efficace dans les systèmes axés sur l’éducation et qu’ils progressent vers des résultats d’apprentissage améliorés et équitables.

 

Rays of Hope est basé au Malawi et est l’organisation chef de file d’une alliance également composée de Kesho Kenya, Shure Direct en Tanzanie et Fount for Nations au Malawi. Rays of Hope a une grande expérience dans l’élaboration de la politique de l’éducation au niveau des districts et au niveau national et avec une application pratique dans les populations ciblées. Les membres de l’alliance ont différents domaines d’expertise, y compris l’éducation pour les enfants ayant une déficience intellectuelle, la technologie pour l’éducation et la communication stratégique de plaidoyer. Le projet qui sera développé au cours de l’Année Zéro vise à réduire l’écart de mise en œuvre et de sensibilisation qui existe entre les politiques et les programmes d’éducation inclusive en mettant en œuvre un suivi des politiques. Cet outil servira à accroître les connaissances du public sur les politiques et à responsabiliser les décideurs de leur mise en œuvre.

 

Stichting VSO est une organisation basée aux Pays-Bas et intervient comme l’organisation chef de file d’une alliance comprenant Reality of Aid Africa Network au Kenya et The African Women’s Development and Communications Network (FEMNET) au Kenya. Stichting VSO a de l’expérience dans le domaine de l’EFTP, avec l’engagement des jeunes et l’influence des politiques au niveau régional et international. Les membres de l’alliance ont une expertise dans un certain nombre de domaines, y compris le plaidoyer pour les politiques d’éradication, et le développement et l’autonomisation des femmes. Le projet qui sera élaboré au cours de l’Année Zéro vise à renforcer la capacité des OSC à influencer et à faire pression pour une aide efficace dans le financement de l’enseignement et de la formation technique et professionnel (EFTP) et des réformes politiques autour de la formation inclusive et des compétences pertinentes pour le marché. Le projet se concentrera sur l’Éthiopie, le Kenya et la Tanzanie, et vise à ce que le secteur de l’EFTP soit inclusif et fournisse aux jeunes, aux femmes et aux personnes handicapées les compétences pertinentes pour les marchés du travail.

 

World Vision UK est l’organisation chef de file d’une alliance comprenant également RESULTS Educational Fund basé aux États-Unis, Education Coalition of Zimbabwe (ECOZI) basé au Zimbabwe, Coalition Nationale de l'Education Pour Tous (CONEPT) basé en RDC et Initiative for Social and Economic Rights (ISER) basé en Ouganda. World Vision UK travaille à soutenir l'éducation dans plus de 60 pays et a de l’expérience dans le domaine de la responsabilité sociale, et dans la réalisation de changements de politique et d’améliorations de la qualité dans l’éducation. Les partenaires de l’alliance ont de l’expérience dans le plaidoyer citoyen et travaillent avec un éventail d’organisations dans le domaine de l’éducation dans leurs contextes nationaux. Le projet qui sera élaboré au cours de l’Année Zéro s’appelle l’Initiative pour l’éducation des mères adolescentes (AMEI) et vise à rassembler les acteurs communautaires, nationaux et régionaux pour un changement positif dans l’éducation des filles dans les régions d’Afrique australe et orientale.